Rechercher
  • Aurelia Zerah

NUTRITION ET GROSSESSE

La grossesse entraîne un grand nombre de bouleversements physiologiques, et beaucoup de futures mamans appréhendent la prise de poids pendant cette période .

Quels sont les aliments à privilégier et ceux à éviter pour le bien du bébé ?

Nous allons tenter de faire le point sur l’alimentation idéale.



NUTRITION ET GROSSESSE

-Doit-on entreprendre un régime pendant la grossesse ?

Lors de la grossesse, certaines hormones provoquant une augmentation sensible de l’appétit sont davantage sécrétées. Vous aurez tendance à augmenter vos rations alimentaires et vous ne devez cependant pas manger pour 2 ! En revanche il faudra mieux manger: on fera plus attention à avoir les apports nécessaires en vitamines, minéraux et oligo-éléments nécessaires à la maman et au bébé

-Quelle est la prise de poids idéale ?

La prise de poids recommandée reste entre 8 et 12kg.

Elle est en règle générale très faible lors du 1er trimestre car le bébé grandit peu pendant cette période , puis progresse en moyenne de 1,5 kg par mois à partir du 4è mois.

Le « coût énergétique » d’une grossesse correspond à un supplément de 150 kcal/j pendant le 1er trimestre et de 350 kcal lors des 2è et 3è trimestres.

La prise de poids peut être différente d’une femme à l’autre.


-les aliments à privilégier

La future mère a besoin principalement d’un apport plus riche en fer, folates , vitamine D et Calcium.

Le fer qui va servir à la fabrication des globules rouges du bébé. On trouve du fer dans les viandes rouges, le foie, et les lentilles.

La vitamine B9 , elle, va servir au bon développement neurologique du fœtus. On la retrouve essentiellement dans la viande , le foie, le choux, les noix,amandes et les épinards.

La VIT D augmente les possibilités de l'organisme à absorber le calcium des aliments. Les besoins en vitamine D sont doublés pendant la grossesse, afin de constituer celles du Bébé. La VIT D est synthétisée essentiellement par le corps grâce à l'action du soleil sur la peau. Les femmes enceintes manquent souvent de VIT D notamment en fin de grossesse et en hiver. Elle est présente dans les poissons gras, le saumon, la sardine, le foie, les œufs et dans les produits laitiers.

L’iode: Les besoins en iode augmentent d’environ 50UI/j durant la grossesse. Pour éviter les déficiences, qui peuvent avoir des conséquences sur la maturation du cerveau fœtal, conseillez à vos patientes des aliments riches en iode. On la retrouve dans le lait et produits laitiers, crustacés, poissons d’origine marine (frais ou surgelés) en variant les espèces, œufs, sel iodé.



-les aliments à proscrire

L’alcool : Consommer deux verres d’alcool par jour (vin et bière compris) constitue un vrai risque pour la santé de bébé. Par prudence, conseillez à votre patiente d’éviter toute boisson alcoolisée pendant sa grossesse.

Les boissons sources de caféine (café, thé, chocolat, sodas et boissons énergisantes). Mieux vaut en modérer la consommation (pas plus de 3 tasses de café léger par jour).

Les aliments à base de soja (tonyu, tofu, desserts à base de soja). On conseille de ne pas en consommer plus d’un par jour pendant la grossesse car ils contiennent des phyto-estrogènes.

Les fromages à pâte molle (camembert, brie, Munster…) et au lait cru, la charcuterie consommée sans cuisson (rillettes, patés, etc), les viandes, coquillages, poissons crus et fumés. Susceptibles d’être porteurs de listéria, ils doivent être évités durant la grossesse.

Les viandes peu cuites et fumées ou marinées, les légumes, les fruits et herbes ayant été en contact avec la terre, consommés crus. Si sa sérologie de toxoplasmose est négative, la future mère ne doit pas en consommer. Il est également très important de bien laver tous les fruits et les légumes avant de les consommer.

0 vue